Budget primitif 2018 

Le Budget Primitif du Département de la Moselle s'équilibre à 893,1 M€, hors crédits utilisés pour la gestion de la trésorerie.
Il convient d'y ajouter les budgets annexes (les sites Moselle Passion et la cuisine centrale pour les collèges, à titre principal) qui s'élèvent à 8 M€.


Dépenses 2018

Les dépenses d'investissement représentent 17% du budget total.
Les dépenses de fonctionnement, qui intègrent notamment les dépenses sociales, représentent
83% du budget total.

Le graphique ci-dessous présente la répartition des dépenses (investissement et fonctionnement, hors revolving) par fonction.



Zoom sur le budget 2018

Le Département assume pleinement ses compétences sociales avec un budget de 536,1 M€ soit 60,03% de son budget (fonctionnement et investissement compris), dont :
- 209,1 M€ pour l’aide sociale aux personnes âgées et handicapées (Allocation Personnalisée d’Autonomie, Prestation de Compensation du Handicap, aides à l'hébergement) ;
- 168,8 M€ pour l’insertion sociale et professionnelle et le versement du rSa ;
- 109,4 M€ pour l’aide aux familles et à l’enfance.

64,2 M€ sont consacrés à l’éducation.

Par ailleurs, un soutien significatif à la culture, à la vie sociale, à la jeunesse, aux sports et loisirs est apporté par le Département pour un montant de 21,8 M€.

L’évolution globale des dépenses est stabilisée en fonctionnement, avec une évolution inférieure à 1%.

Avec un budget de 90 M€, le Département poursuit son effort en matière d’investissement, avec trois priorités :
- L’investissement dans les collèges s’élève à 11,5 M€, dont les crédits nécessaires à l’engagement de la reconstruction du collège de Fontoy, du réaménagement du collège de Stiring, et 3,7 M€ pour le Plan Numérique Collège.
- Le Département de la Moselle a décidé de maintenir sa participation au financement de l’investissement mosellan à hauteur de 35,2 M€ d’aides aux communes et Etablissements Publics de Coopération Intercommunale.
- 25,2 M€ seront investis directement dans les routes et infrastructures, dont 2 M€ de crédits neufs pour des aménagements de sécurité routière.

Malgré les baisses successives de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) versée par l’Etat, représentant -134 M€ en cumulé entre 2014 et 2017, l’ensemble de ces actions est mené sans nouvelle augmentation de la fiscalité. Le taux de la taxe foncière sur les propriétés bâties est maintenu à 14,26% en 2018, ce qui place le Département au 14ème rang sur les 95 départements de Métropole hors Paris.

Conseil Départemental de la Moselle
Ignorer les liens de navigation

Accédez au contenu qui vous concerne

Suivre Moselle Passion sur Instagram